Mercredi 6 février 3 06 /02 /Fév 00:06

lion-carrying-impalaPour Henri GUAINO, comme pour beaucoup d’opposants au mariage pour tous, l’union de deux personnes de même sexe est contre-nature.  La fameuse « loi naturelle »  dont certains se font les défenseurs intransigeants interdirait à un homme d’aimer un autre homme et à une femme d’aimer une autre femme.  Elle interdirait a fortiori aux homosexuels  d’avoir des enfants au nom du principe biologique  selon lequel tout enfant ne peut naître que d’un accouplement hétérosexuel. Ce concept de « loi naturelle » mérite réflexion. Car, voyez-vous, la loi naturelle est parfois badine ! Elle joue des tours, réserve des surprises, place elle-même des petits grains de sable dans l’engrenage bien huilé de la vie. C’est elle qui, par exemple, rend stériles certains couples hétérosexuels. Faudrait-il, au nom de la « loi naturelle »,  interdire à ces couples d’adopter des enfants ? C’est encore cette même « loi naturelle » qui permet à un père de famille de découvrir tardivement son homosexualité et de choisir de l’assumer pleinement.   Que dit alors la « loi naturelle » sur ses enfants ? Le jour où l’homme a commencé à bâtir des huttes  pour s’abriter du froid, le jour où il a commencé à cultiver ses légumes et à élever des animaux au lieu de se contenter de chasser et de vivre de cueillette,  le jour où il a commencé à croire en un Dieu unique au lieu de vénérer le soleil, les arbres et l’esprit de la terre,  il s’est  affranchi de la « loi naturelle ». L’homme n’est pas un animal seulement motivé par la satisfaction de ses besoins primaires vitaux et naturels : manger, boire, dormir, se reproduire. Il est doué de conscience. C’est grâce à cette conscience que l’homme, après bien des luttes, a inventé  la République et a choisi d’élire des députés plutôt que de se laisser gouverner par les plus forts ou les mieux armés. Toute société a été bâtie contre la « loi naturelle ». Notre société, au fil des siècles, n’a eu  de cesse de chercher à corriger et  à atténuer la violence, la brutalité, la barbarie de la « loi naturelle ».  Eriger le respect de la « loi naturelle » en dogme  de notre société, c’est avoir pour ambition de revenir à l’état sauvage.  C’est par cette loi naturelle que le lion mange la gazelle. La loi des hommes a été imaginée pour protéger la gazelle contre le lion, pour protéger le faible contre le fort et pour empêcher que les minorités ne soient opprimées par la majorité. Unir deux hommes ou deux femmes n’est pas plus « contre-nature » que d’empêcher les prêtres de se marier, de greffer un nouveau cœur à un malade ou de fabriquer des bouteilles en plastique…  L’homme ne choisit pas de naître homosexuel ou hétérosexuel, blanc ou noir, valide ou handicapé. Jadis si l’homme n’était pas né « du bon côté », la « loi naturelle » le contraignait à se cacher, à devenir esclave ou à mourir précocement.  C’est l’honneur et la dignité de la République d’avoir établi  comme fondement le principe d’égalité.  Un principe contre-nature ? Oui, naturellement ! 

Par osagay - Publié dans : Edito
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : 22/08/2012
  • Le blog de osagay
  • : Le blog aux aguets
  • Contact

Lieux gays

Osagay a besoin de vous  pour compléter son annuaire des lieux gays. Si vous souhaitez faire connaître une boîte, un bar, un lieu de drague, contactez moi en cliquant

ICI.

Merci de bien indiquer dans vos messages, le nom de l'établissement, son adresse, son activité (bar, sauna, boîte...) et éventuellement l'adresse de son site internet.

Merci  ! 

Recherche

Calendrier

Juillet 2017
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés